Comment créer une micro-entreprise ?

micro-entreprise

Publié le : 24 février 20226 mins de lecture

De nos jours, la plupart des gens sont intéressés par la création d’une entreprise, mais le problème se situe toujours au niveau du point de départ. Dans ce cas, soit vous devez réduire le chiffre d’affaires du projet, soit vous devez opter pour la création d’une micro-entreprise. En effet, cette dernière présente plusieurs avantages notamment sur le plan financier, car vous pouvez lancer votre projet à moindre coût. Cependant, la plupart des gens ignorent aujourd’hui les étapes de la création d’une micro-entreprise. Ainsi, ce guide vous permettra d’obtenir de nombreuses informations sur cet objectif.

Qu’est-ce que la micro-entreprise exactement ?

Ce statut est devenu très populaire en 2021 en raison de ses avantages. En effet, la micro-entreprise était auparavant appelée auto-entreprise afin de créer une entreprise individuelle. Pour que tout le monde puisse se lancer dans la création d’une micro-entreprise, le régime social et fiscal simplifié est à l’ordre du jour. Bien entendu, vous pouvez bénéficier de cet avantage à condition de ne pas exercer d’activités agricoles. Notez que les créateurs de cette entreprise peuvent alléger les formalités de comptabilité et de gestion. Cela acquiert toutefois plusieurs conditions à respecter. Dans ce cas, vous devez tout d’abord ouvrir une société commerciale telle que la SAS, la SARL, la SASU ou l’EURL. Aujourd’hui, beaucoup de personnes considèrent la micro-entreprise comme une forme sociale. Pourtant, ce n’est pas le cas, tous les entrepreneurs individuels peuvent créer une entreprise et c’est un régime fiscal. A ce stade, le statut juridique que vous choisissez est important, car la création en dépend exactement. Pour plus d’informations sur les démarches à suivre et les avantages considérables, gojee.eu est à votre disposition.

Qui peut créer une micro-entreprise ?

Avant d’entamer les démarches, votre profil doit remplir les conditions requises. Malgré le fait que l’auto-entreprise soit destinée aux personnes à la recherche d’une activité indépendante, être mineur ou majeur émancipé est important. A part cela, vos chances sont élevées si vous n’êtes pas déjà indépendant. Aujourd’hui, en Europe, des milliers de personnes procèdent à la micro-entreprise. Vous devez donc également avoir une adresse en Europe. Si ce n’est pas le cas, le fait de disposer d’un permis de séjour temporaire est un avantage. Cela vous permettra de créer facilement votre micro-entreprise. Cette condition est exigée notamment en France. En outre, n’oubliez pas que vous avez le droit d’exercer à la fois un emploi et une activité indépendante. Avec l’aide de quelques conditions, cela est considérable. Par exemple, vous devez éviter de faire concurrence à votre employeur. Vous devez en outre demander l’autorisation de votre employeur. Dans ce cas, il s’agit d’une vérification de votre contrat. N’oubliez pas que les fonctionnaires à temps plein ne peuvent pas créer une micro entreprise.

Quels sont les avantages de la création d’une micro-entreprise ?

Il est nécessaire de connaître à l’avance tous les atouts d’une micro-entreprise avant d’en créer une. L’avantage de ce statut juridique est que tout le monde peut y accéder sous certaines conditions. En effet, les étrangers, les demandeurs d’emploi, les salariés, les retraités et les étudiants sont concernés par l’auto-entreprise. De plus, les démarches administratives pour le projet de création sont faciles. Vous pouvez les effectuer à distance. Cela vous fera bénéficier d’un coût satisfaisant et de zéro déplacement. Ce n’est pas tout, vous pouvez annuler à tout moment la déclaration d’auto-entrepreneur. Cette démarche peut aussi se faire en ligne et ne nécessite aucun coût à payer. Concernant le régime des charges sociales, pour les futurs auto-entrepreneurs, il est rapide et simple. En effet, vous n’avez pas à payer d’impôt et de charges sociales même si votre chiffre d’affaires est nul, quelle qu’en soit la raison. Dans ce cas, aucune pénalité n’est considérable.

Créer une micro-entreprise : par où commencer ?

Pour créer une auto-entreprise, vous devez déclarer votre statut en ligne. Cela consiste à détailler votre activité auprès du CFE ou Centre de Formalités des Entreprises. Mais quel CFE appeler ? En fait, cela dépend de la nature de votre activité. La CMA ou Chambre de Métiers et de l’Artisanat est destinée aux activités artisanales. S’il s’agit d’une activité commerciale, vous pouvez vous adresser à la CCI ou Chambre de Commerce et d’Industrie. Si ce n’est pas le cas, c’est-à-dire si elle est de nature libérale, votre interlocuteur sera l’URSSAF. Pour effectuer cette déclaration, quelques documents vous seront demandés, dont une copie de votre carte d’identité et le formulaire cerfa PO. Ce dernier est une plateforme sur laquelle vous devrez renseigner l’adresse de votre entreprise, votre identité civile, etc. A l’aide d’un site spécialisé, vous devez envoyer votre dossier au CFE. Après avoir enregistré votre entreprise dans la base de données du CFE, vous recevrez un certificat. Dans ce cas, un numéro SIREN vous sera proposé par l’INSEE. Ensuite, vous devez immatriculer votre auto-entreprise auprès du RCS ou du RM. Il s’agit également d’une inscription à faire. Notez que vous devez disposer d’un compte bancaire une fois que votre micro-entreprise est en activité. Ceci est évidemment pour contrôler les sorties et les entrées d’argent de votre auto-entreprise. N’oubliez pas que le type de compte bancaire à choisir dépend de la banque à laquelle vous faites appel. Parfois, les banques exigent la souscription d’un compte professionnel, qui est bien sûr coûteux par rapport à un compte classique.

Plan du site