Auto-entrepreneurs : aides et accompagnements

Publié le : 14 août 20184 mins de lecture

Pour créer une auto-entreprise, vous avez besoin de plusieurs moyens : financier, humain et matériel. Or, il est souvent difficile de trouver des financements pour mettre en place son projet. Mais savez-vous qu’il existe des aides et des accompagnements destinés aux auto-entrepreneurs ? N’hésitez pas à vos renseigner pour en bénéficier.

Les aides financières pour les auto-entrepreneurs

Les aides aux auto-entrepreneurs sont multiples, à savoir :

  • L’ARCE ou Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise : c’est une aide financière offerte par Pôle Emploi aux demandeurs d’emploi, d’une valeur équivalente à 45% des indemnités restantes des allocations de chômage. La moitié est versée au début de l’activité et l’autre après 6 mois
  • Le prêt NACRE : les bénéficiaires de l’ACCRE sont éligibles au NACRE. Ils peuvent donc demander un prêt à taux zéro allant de 1 000€ à 10 000€ remboursable sur 5 ans. La condition ? Ils doivent souscrire un prêt bancaire d’un montant et d’une durée égaux ou supérieurs au prêt NACRE
  • Les Plateformes Initiatives Locales : ces associations offrent des prêts d’honneur sans intérêts et sans garanties.
  • Le Réseau Entreprendre : c’est un bon moyen pour obtenir un prêt d’honneur de pouvant aller jusqu’à 50.000 €
  • L’association ADIE ou Association pour le Droit à l’Initiative Economique : elle est réservée aux personnes qui sont frappées d’interdiction bancaire. Elle offre des crédits pouvant aller jusqu’à 10 000€, remboursables sur 4 ans

Les différents accompagnements

On distingue principalement :

  • La CCI ou Chambre de Commerce et d’Industrie : elle offre un service d’information. Mais propose également des entretiens et des formations
  • La CMA ou Chambre de Métiers et de l’Artisanat : elle offre des ateliers de formation
  • Le dispositif NACRE ou Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise : l’accompagnement individualisé peut se faire dès la conception du projet jusqu’à 3 ans après le début de l’activité
  • Le Réseau Entreprendre : il accompagne les porteurs de projet dans les études du marché pour la création d’une micro-entreprise
  • « Objectif projet création ou reprise d’entreprise » : c’est un dispositif proposé par Pôle Emploi. Il est réservé aux chercheurs d’emplois qui désirent créer ou reprendre une auto-entreprise. L’accompagnement consiste à analyser le marché et à étudier la faisabilité du projet
  • La pépinière d’entreprises : elle accompagne les porteurs de projet pour favoriser la réussite et les BGE ou boutiques de gestion d’entreprises : ils donnent des informations et des accompagnements aux personnes désirant créer une auto-entreprise

Bon à savoir !

  1. Les risques liés à l’auto-entrepreneuriat sont nombreux. Mais en suivant un accompagnement personnalisé, vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté pour réussir.
  2. Si vous manquez de fonds, pour convaincre les investisseurs, rédigez un business plan concret !

Plan du site