Devenir auto-entrepreneur sans diplôme

Publié le : 14 août 20184 mins de lecture

Vous n’avez pas de diplôme ? Selon la nature de l’activité, vous pouvez ouvrir une auto-entreprise. En effet, seuls les métiers relevant de l’artisanat requièrent une qualification professionnelle. Pour être plus précis, nous allons vous donner une liste des activités accessibles aux sans diplômes.

L’auto-entrepreneur : pour qui ?

L’auto-entreprise ou micro-entreprise est un type d’entreprise individuelle qui bénéficie d’un régime fiscal et comptable allégé. Depuis plusieurs années, on a pu constater une forte croissance des auto-entreprises puisque le statut offre de nombreux avantages indéniables aux intéressés.

Le régime d’auto-entreprise est uniquement destiné aux personnes physiques souhaitant créer une entreprise individuelle et exerçant une activité commerciale, artisanale ou libérale. D’ailleurs, elles peuvent déclarer l’activité comme principale ou complémentaire. En général, le statut ne nécessite pas un diplôme spécifique sauf pour certaines professions.

Quelles sont les activités accessibles aux sans diplômes ?

Les activités commerciales sont ouvertes aux sans diplômes : achat et revente de produits et de marchandises, restauration, hébergement… La liste est vraiment longue ! Les activités libérales non règlementées sont aussi accessibles à ces personnes : sophrologue, coach, musicothérapeute… Mais une expérience professionnelle est souvent nécessaire pour maîtriser le métier.

Les activités artisanales quant à elles requièrent un BEP, un CAP ou un diplôme équivalent. Sinon, une expérience de 3 ans dans le secteur est obligatoire. On peut citer par exemple le métier de chauffagiste, d’électricien, de plombier, de mécanicien, de ramoneur…

Remarque : Un auto-entrepreneur sans diplôme peut quand même exercer l’activité de traiteur, de fabrication de plats à emporter…

Bon à savoir !

Pour devenir auto-entrepreneur, quelle que soit la nature de l’activité, vous devez faire une déclaration. Actuellement, le formulaire est disponible en ligne et l’enregistrement peut se faire directement sur internet. La procédure est simple : vous remplissez le formulaire. Vous scannez votre carte d’identité et vous retournez l’ensemble à l’adresse indiquée. Attention ! La déclaration est gratuite !

Si vous avez besoin d’une aide financière, vous pourrez bénéficier de plusieurs aides. Par exemple, vous pouvez emprunter des fonds à taux réduit ou à taux zéro. Avec l’ACCRE, voyez également vos charges allégées. Sinon, avec l’ARCE, vous pourrez obtenir un versement correspondant à 45% de vos droits restants auprès de Pôle Emploi. Enfin, pour vous aider à concrétiser votre projet et pour profiter d’un accompagnement personnalisé, n’hésitez pas à vous rendre à l’APCE (l’agence pour la création d’entreprises), à la CMA (chambre des métiers et de l’artisanat) ou à la CCI (chambre de commerces et d’industrie) de votre région.

Plan du site